Suivez-nous

La Villette / Grande Halle

7-10 juin 2023

GöteborgsOperans Danskompani / Damien Jalet/ Imre et Marne van Opstal

Kites / To Kingdom Come (titre provisoire)

Kites © Tilo Stengel
Kites © Tilo Stengel
Kites © Tilo Stengel
Kites © Tilo Stengel

villette_transparent_0.png

Chaillot nomade à La Villette

L’une des plus grandes compagnies de danse contemporaine s’allie à 3 chorégraphes d’exception : après Skid, Damien Jalet propose sa nouvelle création, Kites. Imre et Marne van Opstal explorent les limites du corps et de l’esprit avec To Kingdom Come.

Kites, Damien Jalet
Après Skid, donné à Chaillot en 2019 et créé en 2017 à Göteborg, spectacle sidérant où les dix-sept danseurs de la GöterborgsOperans Danskompani évoluaient sur une pente inclinée à 34°, Damien Jalet crée Kites pour la compagnie suédoise. Pour cette nouvelle pièce, le chorégraphe franco-belge reconduit quasiment la même équipe qui a assuré le succès de Skid, avec le plasticien new-yorkais Jim Hodges aux décors et le styliste Jean-Paul Lespagnard aux costumes. La musique est cette fois signée Mark Pritchard, un proche collaborateur de Thom Yorke.
Signifiant « cerf-volant », Kites nous rappelle que la vie et la danse ne tiennent qu’à un fil délicat qu’une brise pourrait souffler. Mais son envol utilise et déjoue les forces contraires, tel l’espoir qui nous submerge et nous donne la force naturelle de résister.

To Kingdom Come, Imre et Marne van Opstal (première en mars 2023)
Imre et Marne van Opstal sont frère et sœur. Ensemble, ils ont dansé principalement pour le Nederlans Dans Theater 1 et 2, et pour la Batsheva Dance Company. Ils en ont tiré un style inimitable, qui allie à la fluidité du néoclassique des éléments théâtraux, une danse viscérale et brute qui puise à des questionnements existentiels. Leur travail parle de la condition humaine, des limites et des possibilités du corps et de l’esprit. Leur nouvelle création explore la manière dont les traumatismes influencent à la fois l’individu et son environnement. Projetant les formidables danseurs de la GöteborgsOperans Danskompani dans leur monde surréaliste aux confins du réel, les entraînant dans une gestuelle instinctive, aussi physique qu’émotionnelle, cette création confirme l’excellence de la compagnie suédoise.

Agnès Izrine

tarif plein 32€


Plus de 65 ans 32€


De 18 à 27 ans 15€


Moins de 18 ans 12€


Demandeur d'emploi 26€


Minima Sociaux 12€


Handicap sensoriel sur séances adaptées 26€


Groupe à partir de 10 personnes 26€


Carte Culture 26€


 


Pass liberté 27€


Pass liberté jeune 12€


Accompagnateur - 28 ans 12€


Accompagnateur + 28 ans 27€