Information

L’accès aux lieux de culture est soumis à la présentation d’un Pass sanitaire européen. Les spectateurs ne résidant pas en Europe devront se munir d'un document sanitaire officiel équivalent.

Suivez-nous

28 sep 2021 - 21 juin 2022

Atelier GYROKINESIS®

avec Sébastien Thill, ancien danseur de l’Opéra de Paris

© DR

Qu’est-ce que la Méthode GYROKINESIS® ?

Il s’agit d’une pratique d’entraînement physique fondée par Juliu Horvath en 1974. Cette méthode vise à développer la souplesse, la tonicité et l’énergie vitale par un travail appliqué sur les articulations, les muscles et les fascias. La base de la méthode est une série de mouvements ondulatoires précis (cercle, spirale, courbe, arche) favorisant une harmonisation des différents systèmes du corps.

L'atelier est ouvert aux débutants qui souhaitent une simple remise en forme, comme aux habitués des pratiques sportives.

Sébastien THILL

GYROKINESIS® Master Trainer et professeur de danse basé à Paris.

Éduqué à l’Ecole de Danse de l’Opéra de Paris à l’âge de 12 ans. À 18 ans Sébastien Thill commence sa carrière de danseur professionnel à l’Opéra National de Paris sous la direction de Rudolf Nureyev. Pendant ces années , travaille avec des chorégraphes de renommée internationale comme Maurince Béjart, Jerome Robbins, Carolyn Carlson, Roland Petit, Ohad Naharin … Il rejoint 10 ans plus tard le Ballet de Hambourg et travaille en tant que Soliste avec John Neumeier , puis déménage à Berlin pour travailler avec Patrick King.

En parallèle à sa carrière de danseur, il découvre la méthode GYROKINESIS®  suite à une blessure s’entraine pendant plusieurs années avant de s’engager en tant que professeur et travaille directement avec le fondateur Juliu Horvath. Sébastien Thill devient Master Trainer en 2019 et forme les futurs professeurs de GYROKINESIS®.

Sébastien Thill enseigne la méthode GYROKINESIS® à Corporis Fabrica, au Studio Rituel, pour les comédiens au studio David Rozen, et combiner avec la danse classique pour l’école ACTS.

Chorégraphie pour la Fondation Cartier pour l'art contemporain,  l’exposition Breath in breath out de Christine Rebet.