Saison 2015 / 2016
Théâtre

Gabriel Dufay / Robert Desnos
Journal d’une apparition

Journal d’une apparition
Journal d’une apparition
Crédits :
Vladimir Vatsev
Les coulisses et l'interview       

 

Comédien pour Denis Podalydès – applaudi à Chaillot dans L’Homme qui se hait –, Jean-Paul Wenzel ou Wajdi Mouawad, mais aussi metteur en scène, Gabriel Dufay nous plonge dans l’oeuvre troublante de Robert Desnos et orchestre une histoire d’amour avec un fantôme, servie par une écriture poétique pleine de ferveur.

 

« La vie nous réserve encore des surprises. » Ces mots de Robert Desnos en ouverture du Journal d’une apparition laissent à peine entrevoir la nature inconcevable de ce qui va suivre. Ce que consigne le poète dans ce journal, courant sur quelques mois des années 1926 et 1927, n’est pas moins que le récit de ses rencontres avec un fantôme.

 

Il s’agit d’une femme mystérieuse dont il ne révèle pas le nom, sans doute parce que s’y mêlent, en une entité indissociable, plusieurs figures, parmi lesquelles domine celle d’Yvonne George. Cette chanteuse de cabaret fut l’objet d’un amour éperdu de la part de Desnos, mais sans retour du côté de la jeune femme. C’est donc sous forme de vision qu’il la retrouve, même s’il se refuse à parler d’hallucinations.

 

Le poète vivra ensuite un amour partagé avec Youki Foujita, rencontrée en 1928, qui lui apportera une nouvelle inspiration. Le rêve et la femme aimée sont aussi l’objet de J’ai tant rêvé
de toi
, poème déterminant de Robert Desnos, pour qui l’engagement amoureux constituait la meilleure façon
de se révéler à soi-même
.

 

Accompagné de la jeune comédienne Pauline Masson et du pianiste Antoine Bataille, Gabriel Dufay rend aujourd’hui hommage à ce poète de l’amour et des fantômes, par le biais d’une immersion dans un entre-deux flottant, où rêve et réalité coexistent. Ce monde intérieur soutenu par la force d’une écriture incomparable, Gabriel Dufay le dévoile avec une rare délicatesse dans l’espace de la scène ; espace on ne peut plus propice aux métamorphoses oniriques comme aux apparitions.
/ Frank Teruel

 

Autour du spectacle

Bords de plateau
7, 8 et 11 octobre à l’issue de la représentation
Lectures poétiques à la bibliothèque Marguerite Audoux
(Paris 3e) et à la Librairie des Abbesses (Paris 18e)

Films La belle saison est proche de J. Barral
et Journal d’une apparition de V. Vatsev

Infos pratiques

DU 2 AU 17 OCTOBRE 
2015

 

OCTOBRE
20h45 VEN 2, SAM 3,

MAR 6, MER 7, VEN 9,

MAR 13, MER 14, VEN 16, SAM 17
19h45 JEU 8, JEU 15
17h15 SAM 10
15h45 DIM 4, DIM 11
14h30 JEU 15

 

Salle Maurice Béjart 

durée 1h30

 

Tout public à partir de 14 ans

 

CRÉATION À CHAILLOT

 

D’après l’œuvre de Robert Desnos
Adaptation et mise en scène Gabriel Dufay
Collaboration artistique Pauline Masson
Musique Antoine Bataille
Regard chorégraphique Corinne Barbara
Scénographie Soline Portmann, Marion Flament, Jimme Cloo
Lumières Sébastien Marc
Costumes Gabriel Dufay, Soline Portmann

Avec Gabriel Dufay, Pauline Masson, Antoine Bataille (piano)

 

 

Production Cie Incandescence
Coproduction Théâtre National de Chaillot
Spectacle labellisé Sélection Printemps des poètes
 

Remerciements aux Amis de Robert Desnos et aussi à La Comédie Poitou-Charentes, Michel Archimbaud, Carole Aurouet, Jérôme Bocquet, Marie-Hélène et Jean-Pierre Dufay, Marie-Claire Dumas, Jacques Fraenkel, Marie-Rose Guarnieri, Isabelle Karsenti, François Lionnet, Annie Le Brun, Véronique N’Guyen, Denis Podalydès, Matthieu Salas et Vladimir Vatsev.
 

Textes © Éditions Gallimard pour les œuvres de Robert Desnos : Nouvelles Hébrides,
Corps et biens, Contrée, Destinée arbitraire.
Une partie des lettres ont été publiées dans le numéro des Cahiers de l’Herne sur Robert Desnos. D’autres publiées également dans le volume consacré à Desnos de la collection Quarto chez Gallimard.
 

Chanson : There is a ghost © Marianne Faithfull, composition Nick Cave

 

 

Avec le soutien de la Spedidam

 

 

 

Hors abonnement

 Grille des tarifs A hors abonnement

 * Un accompagnateur gratuit pour 15 élèves

Abonnement

 Grille des tarifs A dans la formule d'abonnement

** 3 à 6 spectacles pour les spectateurs ne résidant pas en Île-de-France

 

A savoir

  • Justificatifs exigés pour les tarifs réduits 
    (carte d'identité pour l'âge, attestation de moins de 3 mois pour les bénéficiaires de minima sociaux, attestation Pôle emploi de moins de 3 mois pour les demandeurs d'emploi)
  • Des frais de location d'un montant de 2 € par place s'ajoutent aux prix ci-dessus
    si vous réservez par internet.
  • Les billets ne sont ni remboursés ni échangés, sauf en cas d’annulation de notre fait.