Saison 2013 / 2014
Théâtre

André Engel / Odön von Horváth
La Double Mort de l’horloger

La Double Mort de l'horloger
La Double Mort de l'horloger / Visuel de communication
Crédits :
Agathe Poupeney

De retour à Chaillot, André Engel poursuit un compagnonnage fidèle avec l’œuvre d’Ödön von Horváth. Il réunit ici deux textes à la troublante gémellité – tous deux relatent la mort violente d’un horloger – en un diptyque crépusculaire qui n’aurait rien à envier à certains romans noirs.

 

1923. Ödön von Horváth écrit Meurtre dans la rue des Maures. Un horloger a été assassiné. Le meurtrier revient sur les lieux du crime. La police le poursuit. Traqué, il se pend dans la maison de ses parents... 1933. Horváth écrit L’Inconnue de la Seine. Lors d’un cambriolage, un horloger surprend les voleurs. Il est assassiné. Le meurtrier s’enfuit. Par amour, une jeune femme lui offre un alibi. Sitôt tiré d’affaire, l’homme l’abandonne pour en épouser une autre. La jeune femme va se jeter à l’eau... À dix ans d’intervalle, Horváth revient sur une histoire – la même et une autre –, travaillant une matière d’autant plus intrigante que cette décennie correspond à la montée du nazisme et à l’accession au pouvoir d’Adolf Hitler. Grand connaisseur de l’oeuvre du dramaturge, dont il a mis en scène plusieurs pièces, André Engel monte aujourd’hui, avec les mêmes comédiens, les deux textes sous forme de diptyque. En les mettant ainsi en miroir, il les éclaire et les creuse réciproquement, l’expressionnisme du premier, hanté par la folie et le fantastique, cédant la place à la vision trouble, froide et désenchantée du second. Mais Engel met aussi en scène la différence de l’un à l’autre : la répétition d’un crime et le retour d’un salut perdu sitôt après avoir été offert. André Engel épouse à nouveau les intuitions d’Horváth pour y toucher l’une de ses cordes les plus sensibles et les plus théâtrales : le drame de la répétition s’y fait sur scène, comme en nos rêves, l’image énigmatique et transparente de l’existence. / Hugues Le Tanneur

 

 

 

 

 

Infos pratiques

DU 17 OCTOBRE AU 9 NOVEMBRE 2013

 

OCTOBRE

20h30 JEU 17, VEN 18, SAM 19, MAR 22, 

MER 23, JEU 24, VEN 25, SAM 26, MAR 29, 

MER 30, JEU 31
15h30 DIM 20

 

NOVEMBRE

20h30 VEN 1er, SAM 2, MAR 5, MER 6, JEU 7, VEN 8, SAM 9

 

Salle Jean Vilar

Durée 2h
 

 

Malentendant Représentations avec surtitrage adapté le 20 octobre à 15h30, les 2, 5 et 8 novembre à 20h30

 

Malvoyants Représentations avec audiodescription les 26 et 29 octobre à 20h30 et les 6, 7 et 9 novembre à 20h30

 

CREATION A CHAILLOT

 

D’après deux pièces d’Ödön von Horváth

Meurtre dans la rue des Maures (1923) et L’Inconnue de la Seine (1933)
Mise en scène André Engel
Texte français Henri Christophe
Adaptation André Engel et Dominique Muller
Dramaturgie Dominique Muller
Scénographie Nicky Rieti
Lumières André Diot
Costumes Chantal de la Coste
Son et musique Pipo Gomes
Maquillage et coiffure Marie Luiset
Assistante à la mise en scène Ruth Orthmann
Images et montage Grégory Taglione

 

Avec l’équipe technique du Théâtre National de Chaillot
Décor construit par les Ateliers du Châtelet – Théâtre Musical de Paris, et le service construction du TNC
Costumes et accessoires réalisés par les services habillement et accessoires du TNC

 

Avec Caroline Brunner, Yann Collette, François Delaive, Evelyne Didi, Yordan Goldwaser, Jérôme Kircher, Gilles Kneusé, Manon Kneusé, Arnaud Lechien, Antoine Mathieu, Tom Novembre, Ruth Orthmann, Julie-Marie Parmentier, Natacha Régnier, Marie Vialle

 

Production déléguée Théâtre National de Chaillot
Production Théâtre National de Chaillot / Le Vengeur Masqué
Coproduction Espace Jean Legendre – Théâtre de Compiègne
Avec la participation artistique du Jeune Théâtre National

 

Les 2 pièces sont publiées chez L’Arche Éditeur

Bords de plateau

Rencontrez les artistes à l'issue des représentations de leurs spectacles

Avec André Engel et ses comédiens

25 octobre 2013

7 novembre 2013, en partenariat avec le Goethe Institut

 

 

Pour tous

PLEIN TARIF 33 €

 

TARIF REDUIT ET GROUPES (1) 25 €

 

BENEFICIAIRES DES MINIMAS SOCIAUX 8 €

 

ABONNEMENTS INDIVIDUELS
jusqu’à 6 spectacles (2) 23 €
7 spectacles et + 21,50 €

 

ABONNEMENTS INDIVIDUELS A TARIF REDUIT
jusqu’à 6 spectacles (2) 20 €
7 spectacles et + (individuels uniquement) 18,50 €

 

ABONNEMENTS GROUPES

3 spectacles et + 20 €

 

Pour les jeunes 

TARIF - DE 18 ANS 11 €

 

TARIF DE 18 A 25 ANS 13 €

 

ABONNEMENT - DE 18 ANS

3 spectacles et + 10 €

 

ABONNEMENT DE 18 A 25 ANS
3 spectacles et + 11 €

 

 

(1) Tarif réduit : demandeurs d’emploi et plus de 65 ans
(2) À partir de 4 spectacles ou 3 pour les spectateurs ne résidant pas en Île-de-France 

Les chèques Carte jeune 91 sont acceptés 0 800 16 19 91 / www.cartejeune91.fr