Saison 2016 / 2017
Danse | Théâtre | Musique

Système Castafiore
Théorie des prodiges

Théorie des prodiges
Théorie des prodiges
Crédits :
Karl Biscuit

 

 

Et si on réenchantait le monde ? Derrière la science, la raison et la technique qui règnent en maître au XXIe siècle se cache une autre réalité que Marcia Barcellos et Karl Biscuit font surgir, tel un prodige. Avec une scène, la danse, les costumes, la musique, et le récit des légendes modernes…

 

 

Des merveilles d’autrefois, il ne reste rien. Plus de moutons à cinq pattes, de phénomènes bizarres, de monstres, de mystères ni de miracles constatent, désabusés, les deux complices de Système Castafiore. Aujourd’hui, on explique tout et on ne comprend rien. Seules les religions, avec leur cortège d’obscurantistes, ont le monopole de l’au-delà. Heureusement, il reste l’art du spectacle, dont ces deux magiciens de l’imaginaire ont fait depuis vingt-sept ans une expérience totale.

 

Découvrir l’une de leurs créations, c’est à chaque fois pénétrer dans un univers à part avec sa langue, ses traités, ses images et ses sons, où seule l’imagination a droit de cité. Celle-ci n’échappe pas à la règle. Elle convoque tous les ingrédients d’une magie inventive : des images vidéo, des effets de 3D, des mètres de tulle blanc, des masques, un madrigal anglais du XVIe siècle, une conférencière virtuelle lisant quelques extraits des écrits de Bertrand Russell, Richard Feynman ou Henry Miller, et un habillage de « sfumato électronique », pour démontrer brillamment que « le réel, c’est ce qui n’existe pas ».

 

Cinq danseuses donnent corps à cet univers onirique, fabriqué et manipulé à vue depuis le plateau. Deux chanteuses les accompagnent et interprètent des airs envoûtants, dirigées par Karl Biscuit. En seize tableaux et autant de prodiges, on revisite l’histoire du cosmos autrement. Loin, très loin du savoir et des explications rationnelles. Mais au plus près de la transcendance, des fantômes et des licornes. Place à la fantaisie et à la beauté ! / Isabelle Calabre

 

 

AUTOUR DU SPECTACLE – L’Art d’être spectateur

• Bord de plateau 30 mars à l’issue de la représentation

Infos pratiques

DU 29 AU 31 MARS 2017
MARS

19h30 JEU 30
20h30 MER 29, VEN 31

 

Salle Jean Vilar

Durée 1h10

 

Spectacle surtitré en anglais

Avec le soutien du Manège de Chaillot

 

 

 

 

 

Mise en scène, musique, conception vidéo Karl Biscuit
Chorégraphie Marcia Barcellos
Costumes Christian Burle assisté de Magalie Leportier
Graphisme Vincent de Chavanes

 

Avec Caroline Chaumont, Daphné Mauger, Mayra Morelli, Sara Pasquier, Agalie Vandamme (danseuses), Camille Joutard, Maéva Depollier (chanteuses), Florence Ricaud (comédienne) (en cours)

 

 

Production Système Castafiore
Coproduction Théâtre National de Chaillot / Maison de la Danse – Lyon / Centre des Arts
d’Enghien / Théâtre de Grasse / Maison de la culture de Nevers et de la Nièvre / Centre de développement chorégraphique Les Hivernales – Avignon

Système Castafiore sur vimeo et sa page Facebook.

 

Hors abonnement

 Grille des tarifs A hors abonnement

 * Un accompagnateur gratuit pour 15 élèves

Abonnement

 Grille des tarifs A dans la formule d'abonnement

** 3 à 6 spectacles pour les spectateurs ne résidant pas en Île-de-France

 

A savoir

  • Justificatifs exigés pour les tarifs réduits 
    (carte d'identité pour l'âge, attestation de moins de 3 mois pour les bénéficiaires de minima sociaux, attestation Pôle emploi de moins de 3 mois pour les demandeurs d'emploi)
  • Des frais de location d'un montant de 2 € par place s'ajoutent aux prix ci-dessus
    si vous réservez par internet.
  • Les billets ne sont ni remboursés ni échangés, sauf en cas d’annulation de notre fait.