Saison 2016 / 2017
Danse

Michèle Noiret
Palimpseste Duo

Palimpseste Duo de Michèle Noiret
Palimpseste Duo de Michèle Noiret
Crédits :
Photo Sergine Laloux

 

 

 

Avec Palimpseste Duo, la chorégraphe Michèle Noiret imagine une danse qui se superpose, ose le détour par le cinéma, pour finalement retrouver la scène sur laquelle elle évolue avec le lumineux David Drouard. Le mouvement se fait ici perpétuel.

 
C’est à Mudra – l’école de Maurice Béjart à Bruxelles – que Michèle Noiret a fait la connaissance du compositeur Karlheinz Stockhausen. Une longue collaboration s’ensuivra. Si elle invente des pièces pour différents ballets, dont celui de l’Opéra de Paris, elle signe, pour sa propre compagnie, une trentaine d’oeuvres, dont des pièces acclamées comme Chambre blanche, Les Arpenteurs, DEMAIN, ou Hors-champ.

 

En 1997, elle conçoit Solo Stockhausen sur Tierkreis, de Stockhausen, qu’elle dansera une cinquantaine de fois. « À l’époque de sa création est née l’envie de comprendre et de découvrir les traces et l’influence qu’a laissé, sur mon écriture chorégraphique, le travail réalisé avec Stockhausen. » Ce spectacle a aussi donné naissance à un film, Solo, réalisé par Thierry Knauff en 2007. En 2014, Michèle Noiret le réadapte pourla scène : « Je crée une sorte de palimpseste, où les traces anciennes du spectacle et du film seraient absorbées, intégrées et réinventées dans une nouvelle version. »

 

Aujourd’hui, dans Palimpseste Duo, la chorégraphe partage son expérience avec David Drouard, danseur et chorégraphe à la présence irradiante. Et Solo Stockhausen de se réinventer une nouvelle fois par le prolongement de duos complices sur la partition ciselée du Tierkreis. La chorégraphie déploie un minimalisme tout sauf austère : bras comme griffant l’espace, déhanchements, rupture, transversale à l’énergie contenue… tout ici fait danse. Et Michèle Noiret de s’interroger : « Il sera intéressant d’observer comment le corps de David va s’inscrire et renouveler en différentes et subtiles nuances la qualité des mouvements, les formes des gestes sculptés de la chorégraphie. » Palimpseste Duo, ou l’éternel retour… / Philippe Noisette

 

 

Autour du spectacle – L’Art d’être spectateur

• Bord de plateau 6 octobre à l’issue de la représentation - Modération : Rosita Boisseau
• Soirée autour de Michèle Noiret projection de films et rencontre avec l’artiste - Modération : Didier Deschamps - le 1er octobre à 19h au Centre Wallonie-Bruxelles à Paris, accès libre sur réservation

Infos pratiques

DU 27 SEPTEMBRE
AU 8 OCTOBRE 2016

 

SEPTEMBRE
19h45 JEU 29
20h45 MAR 27, MER 28, VEN 30
OCTOBRE
19h45 JEU 6
20h45 VEN 7, SAM 8

 

Salle Maurice Béjart Durée 55 min

 

 

PREMIÈRE EN FRANCE

Conception, chorégraphie Michèle Noiret

Collaboration artistique Dominique Duszynski

Assistanat Marielle Morales, Florence Augendre
Musique Tierkreis pour clarinette et piano de Karlheinz Stockhausen

Enregistrement interprété par Majella Stockhausen, Suzanne Stephens

Scénographie Xavier Lauwers, Michèle Noiret
Lumières Xavier Lauwers

Costumes Christine Piqueray, Suzanne Van Well

Régie son et lumière Marc Lhommel

Direction technique Christian Halkin

Production et diffusion Claire Geyer

Communication et presse Alexandra de Laminne

Administration et coordination Cathy Zanté

 

Créé et interprété par Michèle Noiret et David Drouard

 

 

Production Compagnie Michèle Noiret / Tandem asbl
Avec l’aide du ministère de la Fédération Wallonie-Bruxelles, service de la Danse et le soutien du Centre Wallonie-Bruxelles à Paris

 

Une première étape de ce duo a été présentée dans le cadre de La Belle Scène Saint-Denis au Festival Off  d'Avignon 2015.

 

La Compagnie Michèle Noiret bénéficie du soutien régulier de Wallonie-Bruxelles International
Michèle Noiret est artiste associée au Théâtre national de la Communauté française de Belgique à Bruxelles et membre de l’Académie Royale de Belgique

Lire le programme de salle

 

Site internet de la Compagnie Michèle Noiret et sa Page Facebook

 

Portrait de Michèle Noiret sous la forme d'un questionnaire de Proust réalisé par La Monnaie de Bruxelles.

 

 

Escalier rouge, performance de Michèle Noiret et de David Drouard (juin 2016).

 

 

Solo Stockhausen de Michèle Noiret, extraits.

 

 

 

Vue sur les marches : Michèle Noiret descend le grand escalier de Chaillot.

Hors abonnement

 Grille des tarifs A hors abonnement

 * Un accompagnateur gratuit pour 15 élèves

Abonnement

 Grille des tarifs A dans la formule d'abonnement

** 3 à 6 spectacles pour les spectateurs ne résidant pas en Île-de-France

 

A savoir

  • Justificatifs exigés pour les tarifs réduits 
    (carte d'identité pour l'âge, attestation de moins de 3 mois pour les bénéficiaires de minima sociaux, attestation Pôle emploi de moins de 3 mois pour les demandeurs d'emploi)
  • Des frais de location d'un montant de 2 € par place s'ajoutent aux prix ci-dessus
    si vous réservez par internet.
  • Les billets ne sont ni remboursés ni échangés, sauf en cas d’annulation de notre fait.