Saison 2016 / 2017
L'Art d'être spectateur

Jour de silence
L’Indicible : silences de l’amour, silences de l’amitié

Dans les coulisses de la salle Jean Vilar
Dans les coulisses de la salle Jean Vilar
Crédits :
Patrick Berger

 

 

 

 

Dans le cadre du projet Silence(s) à l’initiative de Dominique Dupuy, l’idée de chaque « Jour de silence » est de faire se côtoyer la pensée, la théorie et la pratique dans diverses propositions vivantes mêlant ateliers, paroles, gestes, images, musiques... Sur ce principe ont été conçues une trentaine de journées qui seront égrenées de septembre 2016 à décembre 2017 dans différents lieux ; au Théâtre National de Chaillot, trois auront lieu cette saison et deux la saison prochaine.
 

 

« Ainsi l’ombre parlait ; l’autre avec violence Pleurait en l’écoutant et gardait le silence.
Et moi je me sentis mourir de son transport. » (Dante, L’Enfer, V, traduction Louis Ratisbonne) Pour ce « Jour de silence », nous vous invitons à explorer la part d’indicible dans l’amitié et dans l’amour, en écho au spectacle d’Abou Lagraa et Mikaël Serre qui s’inspire du Cantique des cantiques.

 

Le matin, les ateliers de pratique seront concentrés sur le travail à deux : contact, échange, poids, regard... L’après-midi, le philosophe Jean-Luc-Nancy donnera une leçon de silence. Lecteur de Martin Heidegger et de Maurice Blanchot, proche de Jacques Derrida et de Philippe Lacoue- Labarthe, l’un des thèmes principaux de son oeuvre est le vivre ensemble dans la société contemporaine. Pour amorcer la discussion, il partira de deux citations : l’une de Marcel Proust tirée de la première partie de Du côté de chez Swann, l’autre
de Dante tirée de L’Enfer.

 

Lors de la pause, le compositeur et bandonéoniste Olivier Innocenti et la danseuse Diane Fardoun proposeront un impromptu intitulé Nakhace (« sans son » en arabe), imaginé par Abou Lagraa en lien avec son spectacle présenté le soir en salle Jean Vilar.

 

En conclusion de cette journée, Abou Lagraa interprétera lui-même Khawi, une improvisation dont le titre, en arabe, signifie « monter le son ».

 

 

• Voir le site web du Projet Silence(s) et sa page Facebook.

 

DÉROULEMENT DE LA JOURNÉE

 

Le matin, ateliers de pratiques adaptés à tous les publics (enfants de 7 à 10 ans, adultes tous niveaux de 16 à 65 ans, « grand âge », sourds et malentendants avec une adaptation en LSF - pour ce dernier atelier, nous contacter obligatoirement à accessibilite@theatre-chaillot.fr)  animés par Dominique Dupuy, Paola Piccolo (atelier coanimé par Françoise Dupuy), Philippe Ducou et Wu Zheng.

 

À la pause, le déjeuner est pris en commun dans le Grand Foyer du théâtre sous la forme d’un buffet payant, mais vous pouvez également apporter votre pique-nique. Un impromptu artistique ponctuera ce moment.

 

L’après-midi, leçon de silence par Jean-Luc Nancy, suivie d’une proposition dansée d’Abou Lagraa, Nakhace avec Olivier Innocenti et Diane Fardoun.

 

Composez librement votre programme.
Réservation en ligne, par téléphone ou sur le formulaire situé en fin de brochure.

 

 

AUTRES JOURS DE SILENCE À CHAILLOT

Faire silence, 24 septembre 2016
Minutes de silence : politique et mutisme, 25 février 2017

Infos pratiques

SAMEDI 3 DÉCEMBRE 2016

 

DE 10h30 À 17h

 

Ateliers du matin : 12 €

 

Déjeuner : 18 € (10 € pour les moins de 12 ans)

 

 

Après-midi : accès libre sur réservation

 

 

LSFUn atelier de pratique et les leçons de silence sont adaptées en langue des signes française

 Voir le site web du Projet Silences et sa page Facebook.

 

Retrospective en images de la journée du 3 décembre : ateliers, performance et conférence.

 

 Voir l'intégrale de la journée du 24 septembre 2016.

 

 

PODCAST - Réécoutez l'émission du 19 octobre 2016.

L'Heure bleue de Laure Adler avec Dominique Dupuy et Alain Corbin : Parler du silence à la radio, quel paradoxe ! Et pourquoi pas ?