Saison 2016 / 2017
Danse

José Montalvo
Y Olé !

Y Olé !
Y Olé !
Crédits :
Patrick Berger

 

 

Quand le chorégraphe José Montalvo revisite son enfance espagnole, le résultat est un spectacle aussi fantaisiste et généreux que son auteur. Mêlant le flamenco, Le Sacre du printemps de Stravinsky et les chants traditionnels africains, Y Olé ! fait mouche et réconcilie toutes les danses.

 

Entre José Montalvo et le public, c’est une longue histoire d’amour. Artiste permanent du Théâtre National de Chaillot, le chorégraphe enchante chaque année fidèles et nouveaux convertis avec une pièce qui lui ressemble, ni tout à fait pareille, ni tout à fait une autre. Mixité des styles, images vidéo, goût pour les montages musicaux, tels sont les ingrédients qui, depuis ses premières créations à deux mains avec Dominique Hervieu, ont fait sa renommée.

 

Dans ce joyeux puzzle en permanente recomposition, Y Olé ! occupe une place à part. Sans doute parce que l’artiste d’origine andalouse y évoque directement la figure de son père espagnol, à qui est dédiée sa pièce. Auprès de ce réfugié politique ayant fui la guerre civile, installé avec femme et enfants dans le Sud-Ouest de la France, le jeune Montalvo a sans nul doute appris le sens de la liberté, mais aussi celui de la fête.

 

Sa mémoire vive est emplie de souvenirs de concertos de castagnettes, de danses et de chansons populaires flamencas, auxquels se mêle le leg de ceux qu’il nomme ses maîtres : les peintres, architectes, écrivains et chorégraphes adeptes du mélange, de la profusion et du mouvement. Né ailleurs, grandi à cheval entre deux cultures, José Montalvo a toujours fait du métissage esthétique son arme de combat. D’où, ici, un collage quasi surréaliste entre la révolution musicale du Sacre du printemps et la juxtaposition de plusieurs écritures, du flamenco à la danse contemporaine sans oublier le hip hop. Émouvant et jubilatoire. / Isabelle Calabre

 

 

AUTOUR DU SPECTACLE – L’Art d’être spectateur

• Bord de plateau 12 janvier à l’issue de la représentation
• Bal Entrez dans la danse ! le 2 juin à 19h à la Philharmonie de Paris et le 10 juin à 15h à Chaillot

Infos pratiques

DU 6 AU 20 JANVIER 2017

 

JANVIER
15h30 DIM 15
19h30 JEU 12, JEU 19
20h30 VEN 6, SAM 7,

MAR 10, MER 11, VEN 13, SAM 14, MAR 17, MER 18, VEN 20

 

Salle Jean Vilar

Durée 1h10

 

 

 

CRÉÉ À CHAILLOT EN 2015

 

Chorégraphie José Montalvo
Assisté de Joëlle Iffrig et Fran Espinosa
Scénographie, conception vidéo José Montalvo
Coordination artistique Mélinda Muset-Cissé
Costumes Rose-Marie Melka assistée de Marie Malterre et Didier Despin
Réalisation des costumes Chaillot - Théâtre national de la Danse
Lumières Gilles Durand, Vincent Paoli
Son Pipo Gomes
Collaborateurs artistiques à la vidéo Sylvain Decay, Pascal Minet
Infographie Sylvain Decay, Clio Gavagni, Michel Jaen Montalvo
Répétiteurs Delphine Caron, Emeline Colonna, Simhamed Benhalima, Fouad Hammani

 

Créé et interprété par Karim Ahansal dit Pépito, Rachid Aziki dit ZK Flash, Abdelkader Benabdallah dit Abdallah, Emeline Colonna / Natacha Balet (en alternance), Eléonore Dugué, Serge Tsakap, Fran Espinosa, Samuel Florimond dit Magnum, Elizabeth Gahl, Rocío Garcia, Florent Gosserez dit Acrow, Rosa Herrador, Chika Nakayama, Lidia Reyes, Beatriz Santiago

 

Musiques : Le Sacre du printemps d'Igor Stravinski (Orchestration Myung Whun Chung), La Musica nocturna delle strade di Madrid de Luigi Boccherini ; Ojos verdes de Rafael de León, Salvador Valverde et Manuel Quiroga ; Toki no nagare ni mi wo makase de Miki Takashi
Chants : Dream a Little Dream of Me de Fabian Andre et Wilbur Schwandt ; Ojos verdes de Rafael de León, Salvador Valverde et Manuel Quiroga ; Los Adios de Los Amigos de Gines ; La Liebre de Pedro Peña Peña ; Mañha do Carnaval de Luiz Bonfa et Antônio Maria (repris en espagnol) ; El Emigrante de Juan Valderrama Blanca
Chants populaires : Tangos, Fandangos de Huelva, Tangos de Triana
Textes : Andaluces de Jaén de Miguel Hernandez, Tanguillo de la Guapa de Cádiz de Lola Flores, Anda Jaleo de Federico García Lorca
Images : John and Janet Foster, Gettyimages, Iconica Video, NHK, 77studio

 

 

Production Chaillot – Théâtre national de la Danse
Coproduction Les Théâtres de la Ville de Luxembourg
Remerciements Rafaela Carrasco, Daniela Lazary et le Conservatoire supérieur de danse de Madrid, La Briqueterie – CDC du Val-de-Marne, Alice Cadolle, le centre de ressources du CND, Cerruti 1881, Éres, Fifi Chachnil, G Star, Issey Miyake, Wu Xiaohai. Un remerciement particulier à Natacha Balet et Blaise Kouako

Lire le programme de salle

 

Voir des extraits de spectacles de José Montalvo sur le site de Numéridanse.

 

 

Entretien et répétitions lors de la création du spectacle en juin 2015 à Chaillot

Hors abonnement

 Grille des tarifs A hors abonnement

 * Un accompagnateur gratuit pour 15 élèves

Abonnement

 Grille des tarifs A dans la formule d'abonnement

** 3 à 6 spectacles pour les spectateurs ne résidant pas en Île-de-France

 

A savoir

  • Justificatifs exigés pour les tarifs réduits 
    (carte d'identité pour l'âge, attestation de moins de 3 mois pour les bénéficiaires de minima sociaux, attestation Pôle emploi de moins de 3 mois pour les demandeurs d'emploi)
  • Des frais de location d'un montant de 2 € par place s'ajoutent aux prix ci-dessus
    si vous réservez par internet.
  • Les billets ne sont ni remboursés ni échangés, sauf en cas d’annulation de notre fait.