Saison 2011 / 2012
Danse

Trisha Brown
Quatre pièces

Les Yeux et l'âme de Trisha Brown
Les Yeux et l'âme de Trisha Brown
Crédits :
Van Meer

Pour célébrer une des plus grandes artistes américaines, Trisha Brown, Chaillot se plie en quatre. Soit en une seule et même soirée, une création mondiale, la première européenne des Yeux et l’âme et deux reprises : Watermotor et Opal Loop / Cloud Installation.

 

La danse ne pouvait imaginer plus belle ouverture de saison : Trisha Brown figure de la post-modern dance américaine et chorégraphe toujours féconde s’installe en nos murs avec sa compagnie pour un parcours qui traverse le temps. Daté de 1978, Watermotor est un solo qui va enchanter par son rythme, sa liberté. Trisha Brown le présente comme « imprévisible, articulé, dense, changeant. Mon modèle alors était l’improvisation. Ne regardez pas ce que vous faites, faites-le ! » D’un engagement physique total, Watermotor sera une (re)découverte pour beaucoup. Avec Opal Loop (1980), Trisha invite l’artiste Fujiko Nakaya à donner une matière à sa danse. Un nuage de vapeur d’eau comme une installation éphémère qui sied au geste des interprètes. Et un exercice de poésie d’une rare intensité qui s’inscrit dans la relation suivie de la chorégraphe avec les plasticiens majeurs de son temps. Les Yeux et l’âme, une première européenne également au programme, s’inspire des parties dansées de l’opéra Pygmalion de Rameau, que Trisha Brown avait mis en scène l’été 2010. Avec des accents baroques et une modernité affichée, la chorégraphe reprend ce motif des muses et du créateur. Les Yeux et l’âme c’est une variation de ce que dit la statue à Pygmalion quand elle renaît : « Je vois dans vos yeux ce que ressent mon âme ». Un enchantement. Enfin, Trisha Brown dévoilera en première mondiale une création attendue. Collaborant pour la scénographie et le concept sonore avec Burt Barr, Trisha choisit ici « d’explorer et de développer des idées autour de la sculpture, de la calligraphie et de corps noués. Les danseurs manipulent une personne passive pour lui donner la forme d’un noeud et déplacent cette masse sculpturale ailleurs ». Passant des espaces imaginaires à l’idée de rupture, de l’expansion à la contraction des corps, Trisha Brown développe une langue dansée d’une richesse inouïe. Et nous offre à voir ce manifeste chorégraphique de saison. • Philippe Noisette

 

Infos pratiques

5 > 14 octobre 2011

Salle Jean Vilar


Horaire :

20h30

 

Relâches :

9 et 10 octobre

 

Durée :

1h30

 

Les Yeux et l'âme (2011 - Première européenne)

Chorégraphie, scénographie Trisha Brown
Lumière Jennifer Tipton
Musique Extraits de Pygmalion de Jean-Philippe Rameau
Enregistrement William Christie et Les Arts Florissants pour Harmonia Mundi
Costumes Elizabeth Cannon
Avec Neal Beasley, Elena Demyanenko, Dai Jian, Tara Lorenzen, Diane Madden, Leah Morrison Tamara Riewe, Nicholas Strafaccia, Laurel Jenkins Tentindo, Katrina Thompson Warren, Samuel Wentz

 

Avec le soutien du National Dance Project (NDP) de la New England Foundation for the Arts, de la Doris Duke Charitable Foundation, de l’Andrew W. Mellon Foundation, de la Ford Foundation, du MetLife Community Connections Fund de la MetLife Foundation
Les Yeux et l’âme est la version chorégraphique de Pygmalion (2010).
Coproduction Festival d’Aix-en-Provence / Holland Festival (Amsterdam) / Festival d’Athènes / Trisha Brown Dance Company / Les Arts Florissants

 

Opal Loop/Cloud installation #72503 (1980)

Chorégraphie Trisha Brown
Scénographie Fujiko Nakaya
Costumes Judith Shea
Lumière Beverly Emmons
Environnement sculptural, réalisation Julie Martin
Avec (en alternance) : les 5, 6, 7 et 8 octobre : Elena Demyanenko, Tamara Riewe, Nicholas Strafaccia, Samuel Wentz
Les 11, 12, 13 et 14 octobre : Elena Demyanenko, Dai Jian, Leah Morrison, Nicholas Strafaccia

La reprise d’Opal Loop / Cloud Installation #72503 bénéficie du soutien de l’Université de Washington (UW World Series) et du National Endowment for the Arts (American Masterpieces : Three Centuries of Artistic Genius)

 

Watermotor (1978)

Chorégraphie Trisha Brown
Costumes Deanna Berg MacLean
Lumière Jennifer Tipton
Avec Neal Beasley

Cette pièce a été réalisée par le National Endowment for the Arts

 

I'm going to toss my arms - if you catch them they're yours (Création à Chaillot)

Chorégraphie Trisha Brown
Scénographie Burt Barr
Musique Alvin Curran
Costumes Kaye Voyce
Lumière John Torres
Assistante chorégraphique Carolyn Lucas
Arrangement sonore Luca Spagnoletti
Avec Neal Beasley, Elena Demyanenko, Dai Jian, Tara Lorenzen, Leah Morrison, Tamara Riewe, Nicholas Strafaccia, Laurel Jenkins Tentindo, Samuel Wentz

Commande du Théâtre National de Chaillot en coproduction avec la Trisha Brown Dance Company
Avec le soutien du National Dance Project (NDP) de la New England Foundation for the Arts, de la Doris Duke Charitable Foundation, de l’Andrew W. Mellon Foundation, de la MetLife Foundation, du National Endowment for the Arts, du New York State Council on the Arts
Avec l’aide du gouverneur Andrew Cuomo,
de la New York State Legislature, de la Harkness Foundation for Dance, de la Fan Fox & Leslie R. Samuels Foundation

 Téléchargez le programme de salle en PDF.

 

Avant le spectacle

 

   

Dès 19h, les soirs de spectacle, allez encore plus loin dans l'univers de Trisha Brown, avec ces propositions en entrée libre :

3 performances : Sticks (1973), Spanish Dance (1973) et Leaning Duets (1970)

8 films diffusés en continu

 

Sur internet

Le site de la Trisha Brown Dance Company

 

Le spectacle sera retransmis sur arteliveweb.com le 16 octobre à 20h30 et restera visible sur le site d’Arte Live Web pendant les 6 mois qui suivent.
Captation réalisée par la société 24images.

Pour tous  

 

   Tarif plein                Tarif réduit *  
 Hors abonnement  32 €  24 €
 Abonnement jusqu'à 6 spectacles **      22 €  19 €
 Abonnement 7 spectacles et +  20,50 €  17,50 €

 

* Tarif réduit > Collectivités, groupes à partir de 10 personnes, demandeurs d'emploi, plus de 65 ans

** A partir de 4 spectacles ou 3 pour les spectateurs de province et de l'étranger, les groupes à partir de 10 personnes et les collectivités

 

Pour les jeunes (moins de 26 ans)

 

   Moins de 18 ans  De 18 à 25 ans   
 Individuels  11 €  13 €
 Abonnement groupe de 2 à 6 spectacles *  10,50 €  11,50 €
 Abonnement groupe 7 spectacles et +  10 €  11 €

 

* Groupes à partir de 10 personnes. Dans le cadre scolaire, un accompagnateur gratuit pour 30 élèves. Les chèques Tick'art région Île-de-France sont acceptés pour les lycéens, apprentis et jeunes déscolarisés de moins de 25 ans / 01 41 85 08 90 / www.tickart.fr

 

Tarifs spécifiques 

 

Place à visibilité réduite > 10 €

(Pour les salles Jean Vilar et Gémier quand les spectacles sont complets, selon les configurations scéniques)


Bénéficiaires des minima sociaux > 8 € pour tous les spectacles

(Fournir un justificatif de moins de 3 mois)