Saison 2011 / 2012
Danse

Les Etés de la Danse
Paul Taylor Dance Company

Bande-annonce Paul Taylor Dance Company
Bande-annonce
Crédits :
Paul Taylor Dance Company

Après avoir accueilli le danseur Mikhail Baryshnikov en septembre dernier, le Théâtre National de Chaillot renouvelle son partenariat avec le festival Les Etés de la Danse en présentant la Paul Taylor Dance Company.

 

Paul Taylor (81 ans) est une figure "historique" de la modern dance américaine. Ayant débuté comme interprète de la Martha Graham Dance Company - tout comme Merce Cunningham - il s’est éloigné de ces deux chorégraphes, en créant son propre style, fait à la fois de fluidité, d’agilité, de force athlétique et d’audacieuses provocations, dénotant un esprit libre et non-conformiste.

L’œuvre de Paul Taylor (135 chorégraphies à ce jour) offre plusieurs facettes : parfois claire et joyeuse, parfois sombre, parfois drôle, souvent loufoque même, mais aussi lyrique et poétique. Chorégraphe des architectures légères à l’écoute de la musique, il est également l’observateur inquiet de la société, dressant avec un humour corrosif le portrait des comportements, tournant en dérision les travers de ses contemporains et dénonçant les manipulateurs ou l’emprise exercée par un groupe. Il aime jouer aussi des apparences et du réel aux frontières du rêve et de l’imaginaire, visité par l’ange du bizarre. La danse de Paul Taylor n’est pas qu’un "divertissement".

 

+ d'infos sur les oeuvres dans l'onglet "Distribution / Crédits"

 

Voir également le site des Etés de la danse
 

Programme

Mardi 19 juin - 20h30

Cloven Kingdom (Corelli/Cowell/Miller) - 1976
Beloved Renegade (Poulenc) - 2008
Esplanade (Bach) - 1975

 
Mercredi 20 juin - 20h30

Gossamer Gallants (Smetana) - 2011
The Uncommitted (Pärt) - 2011
Syzygy (York) - 1987

 
Jeudi 21 juin - 20h30

Aureole (Händel) – 1962
 

Big Bertha - 1970
Roses (Wagner/Baermann) - 1985

Company B (Andrews Sisters) - 1991

 

Vendredi 22 juin - 20h30

Mercuric Tidings (Schubert) - 1982
Piazzolla Caldera (Piazzolla/Peterburshsky) - 1997
Esplanade (Bach) - 1975

 

Samedi 23 juin - 15h30

Brandenburgs (Bach) - 1988
The Uncommitted (Pärt) - 2011
Company B (Andrews Sisters) - 1991

 

Samedi 23 juin - 20h30

Roses (Wagner/Baermann) - 1985
Syzygy (York) - 1987
Piazzolla Caldera (Piazzolla/Peterburshsky) - 1997
 

Dimanche 24 juin - 15h30

Aureole (Händel) – 1962

Big Bertha - 1970
Beloved Renegade (Poulenc) - 2008
Mercuric Tidings (Schubert) - 1982
 

Mardi 26 juin - 20h30

Brandenburgs (Bach) - 1988
The Uncommitted (Pärt) - 2011
Beloved Renegade (Poulenc) - 2008
 

Mercredi 27 juin - 20h30

Cloven Kingdom (Corelli/Cowell/Miller) - 1976
Syzygy (York) - 1987
Company B (Andrews Sisters) - 1991
 

Jeudi 28 juin - 20h30
Mercuric Tidings (Schubert) - 1982
Gossamer Gallants (Smetana) - 2011
Esplanade (Bach) - 1975

Infos pratiques

19 > 28 juin 2012

Salle Jean Vilar

 

Horaire :

Mardi au vendredi 20h30

Samedi 15h30 et 20h30

Dimanche 15h30

 

Relâche :

lundi

 

Durée :

2h entracte compris

 

Tarif :

45 € 

 

 

 

AUREOLE (17min, 1962)
Chorégraphie de Paul Taylor / Musique de Goerg Friedrich Händel  / Costumes de Georges Tacet / Lumières de Thomas Skelton

Ce ballet lyrique, gai et romantique, présente un brillant solo masculin qui met en valeur la grâce viril du danseur. Nous fêterons cette année le cinquantenaire de ce ballet légendaire de Paul Taylor.

 

BIG BERTHA (13 min, 1970)
Chorégraphie de Paul Taylor / Musique des Orgues de Barbarie de la collection du St Louis Melody Museum / Costumes et décors d’Alec Sutherland / Lumières de Jennifer Tipton
Une gentille famille tranquille (le père, la mère et la fille), venue se divertir à Luna Park, s'arrête devant un limonaire qui diffuse des rengaines. La poupée-automate qui le décore (surnommée de façon dérisoire Big Bertha) soudain s'anime et sous son emprise les trois humains deviennent des créatures détraquées et déraisonnables, capables du pire.

 

ESPLANADE (30 min, 1975)
Chorégraphie de Paul Taylor / Musique de Jean-Sébastien Bach / Costumes de John Rawlings / Lumières de Jennifer Tipton
L’œuvre la plus célèbre de Paul Taylor est un hommage aux mouvements naturels. Le chorégraphe va chercher au plus profond des émotions humaines. Les différentes parties de ce ballet présentent l’exubérance de la jeunesse, les relations familiales compliquées et l’amour romantique.

 

CLOVEN KINGDOM (23 min, 1976)
Chorégraphie de Paul Taylor / Musique de Arcangelo Corelli, Henry Cowell et Malloy Miller  / Costumes (féminins) de Scott Barrie et casques de John Rawlings / Lumières de Jennifer Tipton

Lors d’un bal avec des membres de la haute société, une musique baroque rivalise avec la musique pressante et rythmée du XXe siècle, reflétant ainsi la lutte entre nos deux natures : l’une plus douce et l’une plus sauvage.

 

MERCURIC TIDINGS (24 min, 1982)
Chorégraphie de Paul Taylor / Musique de Franz Schubert / Costumes de Santo Loquasto / Lumières de Jennifer Tipton

Une tornade de mouvements, propulsée par les première et seconde symphonies de Franz Schubert, composées dans sa jeunesse.

 

ROSES (25 min, 1985)
Chorégraphie de Paul Taylor / Musique de Richard Wagner et Heinrich Baermann  / Costumes de William Ivey Long / Lumières de Jennifer Tipton

Anna Kisselgoff écrit dans New York Times : « Beau dans ses effets visuels, poétique dans son flot naturel de mouvements, le ballet est une ode à la tendresse et éclot comme une fleur. »

 

SYZYGY (25 min, 1987)
Chorégraphie de Paul Taylor / Musique de Donald York / Costumes de Santo Loquasto / Lumières de Jennifer Tipton
Les danseurs, accompagnés par une partition pressante, fendent l’air sur scène tels des orbites s’éclipsant et s’écrasant les uns contre les autres. « […] se révèle comme une pièce majeure de l’invention du mouvement, un déballage déchaîné d’énergie, fort de formes frétillantes et tournoyantes, nouvelles dans le travail de Paul Taylor.» Anna Kisselgoff, New York Times

 

BRANDENBURGS (24 min, 1988)
Chorégraphie de Paul Taylor / Musique de Jean-Sébastien Bach / Costumes de Santo Loquasto / Lumières de Jennifer Tipton
L’exubérance de la chorégraphie s’accorde avec l’énergie féroce des concertos fougueux de Bach.

 

COMPANY B (28 min, 1991)
Chorégraphie de Paul Taylor / Musique du groupe Andrews Sisters  / Costumes de Santo Loquasto / Lumières de Jennifer Tipton
« La chorégraphie évoque les rythmes exubérants des années 40 mais aussi l’ombre sinistre et persistante de la guerre. Mais d’une manière encore plus saisissante, elle fait honneur aux magnifiques danseurs de Paul Taylor. L’un des ballets les plus glorieux que l’on puisse admirer. » Laura Shapiro, Newsweek.

 

PIAZZOLLA CALDERA (22 min, 1997)
Chorégraphie de Paul Taylor / Musique de Astor Piazzolla et Jerzy Peterburshsky  / Costumes de Santo Loquasto / Lumières de Jennifer Tipton
Toute l’essence du tango – danse séductrice née dans les bordels de Buenos Aires au début du XXe siècle – est capturée dans cette œuvre, où il n’apparaît pourtant presque aucun pas de Tango…

 

BELOVED RENEGADE (25 min, 2008)
Chorégraphie de Paul Taylor / Musique de Francis Poulenc / Costumes de Santo Loquasto / Lumières de Jennifer Tipton
Ce ballet raconte les différentes expériences d’un artiste décrites dans « Leaves of Grass » de Walt Whitman, notamment l’époque où le poète est venu en aide aux soldats mourants pendant la Guerre Civile. Un beau sujet pour Taylor, l’humaniste.

 

THE UNCOMMITTED (23 min, 2011)
Chorégraphie de Paul Taylor / Musique de Arvo Pärt  / Costumes de Santo Loquasto / Lumières de Jennifer Tipton
Ce ballet commente le caractère éphémère que revêtent aujourd’hui beaucoup de nos relations avec les autres. La chorégraphie met en scène des individus qui n’arrivent pas à créer de relations durables et réelles avec les personnes qui les entourent.

 

GOSSAMER GALLANTS (19 min, 2011)
Chorégraphie de Paul Taylor / Musique de Bedřich Smetana

Inspiré par les mouvements des insectes, Gossamer Gallants propose une vision comique du rituel nuptial.