Saison 2012 / 2013
Danse | Pour la jeunesse

Marion Muzac / Rachel Garcia
Le Sucre du printemps

Le Sucre du printemps
Le Sucre du printemps
Crédits :
Centre national de la danse

Le Sucre du printemps sera le résultat d’une année de travail d’ateliers avec 28 adolescents âgés de 10 à 20 ans, choisis parmi notre public et celui du Centre national de la danse.

 

Avec Le Sucre du printemps, Rachel Garcia et Marion Muzac proposent une autre lecture du Sacre du printemps, pièce charnière de l'histoire de la danse créée en 1913 par Vaslav Nijinski et Igor Stravinsky pour les Ballets Russes. Stravinsky écrivait : « J'entrevis dans mon imagination le spectacle d'un grand rite sacral païen : les vieux sages, assis en cercle et observant la danse à la mort d'une jeune fille qu'ils sacrifient pour leur rendre propice le dieu du printemps. » Cet argument évoque de façon symbolique l’essentiel des préoccupations qui agitent l’adolescence : les envies de ruptures, d’émancipation, de liberté, et témoigne aussi de l’impuissance de la jeunesse face à la conformité et la fatalité. Le sacrifice de l’élue qui conclut la pièce peut être entendu comme la transition, parfois douloureuse, du monde de l’enfance à celui des adultes.

 

Aujourd’hui près de trente jeunes danseurs de Seine-Saint-Denis et de la ville de Paris se confrontent à cette œuvre mythique. Cette communauté exceptionnellement réunie dans un espace théâtral va réactiver le temps d’une représentation, les rituels de danse isolés que chacun pratique au quotidien dans l’intimité ou en milieu urbain. Ils vont tenter de créer ensemble une culture fantasmagorique qui leur ressemble, une sorte de nouveau folklore. Marion Muzac, pédagogue et chorégraphe, et Rachel Garcia, plasticienne et scénographe, proposent cette nouvelle célébration du printemps sur la musique originale de Stravinsky et mettent en scène les univers chorégraphiques et visuels livrés par les adolescents.

 

Le Sucre du printemps est un ballet évolutif créé pour la première fois en janvier 2010 au Centre de Développement Chorégraphique Toulouse/Midi-Pyrénées avec 27 danseurs âgés de 11 à 21 ans. À cette occasion une partition et un DVD pédagogique ont été édités dans l’idée de transmettre l’aventure artistique vécue par ces jeunes et de permettre à d’autres de s’approprier facilement l’écriture. Dès l’été 2011, une équipe de danseurs portée par la Tanzhaus NRW de Düsseldorf en Allemagne a recréé un « Sucre » à l’aide de ce dispositif.

 

 


 

Infos pratiques

Mars 2013

mer 06   20h30
jeu 07   20h30

 

Salle Jean Vilar

 

Durée : 50 min

 

À partir de 8 ans

 

Conception Rachel Garcia et Marion Muzac
Chorégraphie Marion Muzac et les 28 danseurs et danseuses

Scénographie Rachel Garcia
Lumières et régie Emmanuel Plumecocq
Enregistrements du Sacre du printemps d’Igor Stravinsky par l’Orchestre du Kirov dirigé par Valery Gergiev et de la version pour piano à quatre mains interprétée par Fazil Say

 

Avec Alexandre Alixe, Angélique Aubry, Juliette Ayrault, Nina Barbe, Platiny Barros-Alves, Almor Ben Hariz, Sorna Condevaux-Ndoye, Jailson Correira, Hugo de Tarle, Némo Flouret, Méline Frajer, Aléna Hailly, Christian-Olivier Kajabika, Rebecca Kobo,Philomène Lamborion, Margot Lardet, Amélie Lingbima, Charles-André Lormeau, Brandon Masele, Jeanne Oge, Karim Ouabdellah, Sandro Romano, Molly Siboulet-Ryan, Soukaïna Tayebi, Aïda-Noa Tchistoganoff, Alison Valence, Antoine Weil, Aojé-Armande Yao

 

Production déléguée Centre de Développement Chorégraphique Toulouse/Midi-Pyrénées
Coproduction Association MZ Productions / Centre de Développement Chorégraphique
Toulouse/Midi-Pyrénées / L’Usine de Tournefeuille
 

Avec le soutien de la ville de Toulouse et du conseil régional Midi-Pyrénées
 

Le Sucre du printemps est un ballet évolutif créé pour la première fois en janvier 2010
au Centre de Développement Chorégraphique Toulouse/Midi-Pyrénées avec 27 danseurs
âgés de 11 à 21 ans.

 

La recréation à Paris est une coréalisation du Centre national de la
danse et du Théâtre National de Chaillot. Les ateliers pédagogiques de création se sont
déroulés depuis Juillet 2012 au Centre national de la danse à Pantin.

Ce spectacle ne peut être pris que hors abonnement.

 

Tarif plein    20 €
Tarif réduit    15 €
Moins de 26 ans    8 €
Minima sociaux    8 €

 

> Tarif réduit : groupes à partir de 10 personnes, demandeurs d’emploi et plus de 65 ans 

> Pour les demandeurs d'emplois et les bénéficiaires des minima sociaux, fournir un justificatif de moins de 3 mois - Pour les jeunes de moins de 26 ans, fournir un justificatif

> Si le spectacle est complet, selon la configuration scénique, place à visibilité réduite à 10 €