Jann Gallois

Jann Gallois
Jann Gallois
Crédits :
DR

Avec l'accueil de Jann Gallois, Chaillot marque sa volonté de pousser en avant une écriture nouvelle et de promouvoir la génération actuelle de la danse. Venue du hip hop et pourtant inclassable ou difficilement comparable, elle repousse sans cesse les limites des formes, des interprètes et des attentes du public.

 

 

Autodidacte de nature, Jann Gallois entre dans la danse en 2004 par les portes du hip hop et fait ses classes à même la rue. Elle est très vite repérée par de nombreux chorégraphes tels que Sébastien Lefrançois, Sylvain Groud, Angelin Preljocaj, Sébastien Ramirez, Kaori Ito, et entame avec chacun d’eux une série de créations de 2008 à 2014.

 

En 2012 après un riche parcours d’interprète, Jann Gallois se lance dans l’écriture chorégraphique, fonde la compagnie BurnOut et
 crée P=mg , solo 9 fois récompensé par des prix internationaux tels que le Prix Paris Jeune Talent et le Prix Beaumarchais – SACD à Paris, le Prix Solo-Tanz Theater à Stuttgart, le Prix Masdanza aux Canaries, le Prix Machol Shalem à Jérusalem, le Prix du Public Hiverôclites 2015 au CDC Les Hivernales à Avignon et le 1er Prix Solo Dance Contest de Gansk en Pologne.

 

En 2015, Jann Gallois confirme sa signature artistique mêlant technique hip hop et écriture contemporaine, en créant Diagnostic F20.9 une nouvelle fois en solo. Cette même année le magazine allemand Tanz lui décerne le titre de « Meilleur Espoir Danse de l’année ». Elle crée ensuite le duo Compact en 2016 avec Rafael Smadja pour partenaire.